Le département américain de l'Agriculture a donné son feu vert vendredi 7 novembre à la culture d'une variété de pomme de terre génétiquement modifiée pour l'alimentation humaine.

Mise au point par le groupe J.R. Simplot, Innate permet d'éliminer l'acrylamide, une substance a priori cancérogène lorsque la pomme de terre est cuite à très haute température, comme c'est le cas pour les frites. Autre avantage : elle serait peu sensible aux chocs.

Des associations de consommateurs ont pourtant déjà appelé McDonald's à rejeter cette variété. Des firmes de l'agroalimentaire ont aussi sommé les agriculteurs de ne pas cultiver Innate.