Le docteur Patrick Moore, cofondateur de l'ONG Greenpeace qu'il a quitté depuis, et fondateur de l'association « Golden Rice Now » (1) tenait une conférence sur le riz doré, ce mardi 17 Juin à Paris.

Engagé dans un cycle de conférences européen, celui-ci souhaite informer le grand public sur cet OGM, et faciliter son autorisation et sa culture à l'échelle du globe. Ce riz modifié génétiquement est enrichi en provitamine A, précurseur de la vitamine A. Ainsi, il permettrait de répondre aux problèmes de carences en cet élément qui persistent dans de nombreux pays d'Afrique et d'Asie.

Selon Patrick Moore, « 40 grammes de riz doré par jour, permettent de prévenir les populations de la cécité et de la mort ». De plus, il rappelle que ces semences OGM bénéficient d'une licence libre, et sont distribuées gratuitement à tout agriculteur avec un chiffre d'affaires annuel de moins de 10.000 $.

Ainsi, jugeant Greenpeace responsable de la situation actuelle d'absence de dialogue en matière d'OGM, il a appelé l'ONG à faire une exception concernant le riz doré. Il demande à ses membres de ne plus détruire les champs expérimentaux, comme cela avait été le cas le 8 Août 2013 aux Philippines.

« La politique des défenseurs de l'environnement doit être basée sur la science et la logique, et non sur des campagnes de communication souvent construites sur la peur », a déclaré Patrick Moore.

A la suite de la conférence, une manifestation publique de « Golden Rice Now » a eu lieu devant le siège de Greenpeace France, à Paris, afin de porter ces revendications.

(1) Autoriser le riz doré maintenant

Ronan Moinet