Les mises en place de poulettes de ponte ont progressé de 6 % en septembre, après avoir baissé de 30 % en août. Pour autant, la production d'oeufs n'est pas près de se relancer, laisse entendre le ministère de l'Agriculture (1).

En septembre 2011, les mises en place de poulettes de ponte ont approché 3,27 millions de têtes (+6,4 % par rapport à septembre 2010). C'est une vraie rupture par rapport à septembre 2011 (-30,4 %), et aussi le début d'année. Sur les neuf premiers mois de 2011, le recul des mises en place atteint -22,9 %.

Le service de la statistique du ministère de l'Agriculture (SSP) l'explique par la mise aux normes des cages de ponte, impérative au début de l'année prochaine, qui a poussé certains éleveurs à réduire ou à arrêter leur production. Le SSP prévoit ainsi une baisse de 20 % de la production d'oeufs en janvier 2012 par rapport à janvier 2011.

En octobre 2011, la production française de viande de volaille s'est établie à 141.100 tonnes (-2,1 % par rapport à octobre 2010). Sur les dix premiers mois de l'année, les abattages se montent à 1,41 million de tonnes (+1,3 %).

La production de poulets progresse de 1,7 % (à 84.100 t) en octobre 2011, et de 3,7 % (à 840.400 t) sur dix mois. Selon Agreste, « la tendance à la hausse des abattages de poulets va certainement se poursuivre les prochains mois, sachant que les mises en place de poussins augmentent de 3 % en septembre par rapport au même mois de 2010 (+7 % au cours des trois premiers trimestres) ».

La production de dinde se replie de 9 % en octobre 2011, et de 4,4 % sur dix mois.

En octobre 2011, la production de canards diminue de 1,8 %. C'est l'espèce à rôtir (-4,2 %) qui pénalise l'ensemble alors que les abattages de canards à gaver restent quasi stables (-0,3 %). Sur les dix premiers mois de l'année, la production de canards progresse de 2,8 % (+1,6 % pour les canards à rôtir, +3,7 % pour les canards gavage).

Sur les neuf premiers mois de 2011, les exportations de viandes et de préparations à base de volaille de chair progressent de 10,4 % (à 480.000 tonnes, dont 360.000 t de poulets) tandis que les importations augmentent de 8,7 % (361.000 t, dont 312.000 t de poulets).

_____

(1) Agreste Conjoncture, Aviculture, décembre 2011.

Lire également :

B.Co.