La consommation de raisin ou de soja contribuerait à prévenir l'hypertension, laissent entendre deux études scientifiques.

Le raisin et le soja seraient des armes efficaces pour prévenir l'hypertension, facteur important de risque cardiovasculaire, selon deux études dévoilées dimanche lors d'un forum de cardiologie à Chicago (Etats-Unis).

L'étude sur le raisin tend à confirmer l'effet d'une consommation quotidienne de ce fruit sur la baisse de la tension artérielle chez des sujets préhypertendus. Elle a porté sur 46 hommes et femmes dont la moitié a consommé des raisins trois fois par jour, le groupe témoin recevant des biscuits et autres collations ne contenant aucun fruit ou légume.

Les résultats montrent que les sujets ayant consommé des raisins ont enregistré une nette baisse de leur pression systolique à la quatrième, huitième et douzième semaine (de -4,8 % à -7,2 %). Le Dr Harold Bays, directeur du Centre de recherche de Louiseville (Kentucky) sur l'athérosclérose et le métabolisme, n'a pas identifié comment les raisins agissent sur la tension artérielle, soulignant que ces fruits sont très riches en potassium et antioxydants comme les polyphénols.

S'agissant du soja, les chercheurs ont analysé les données d'une étude commencée en 1985 pour analyser le risque de maladies coronariennes chez les jeunes adultes américains. Un effet bénéfique serait observé avec un seul verre de lait de soja qui contient 22 mg d'isoflavones, a précisé le principal auteur de l'étude, Safiya Richardson, qui finit son doctorat de médecine à l'Université de Columbia (New York).