Ce n’est pour l’heure qu’un résultat de recherche en laboratoire. Mais l’avancée technologique est bien réelle. Au Royaume-Uni, le professeur Samer Aldhaher de l’Imperial College London a créé un système d’alimentation sans fil pour un drone quadricoptère. L’information figure dans un article scientifique qui sera publié dans le journal « Transactions on power electronics » le 12 décembre 2016.

Induction électromagnétique

Les moteurs de ce quadricoptère sont alimentés grâce à l’induction électromagnétique. Le chercheur anglais utilise pour cela des matériaux relativement simples. Ses choix techniques, notamment l’utilisation de matériaux légers, sont primordiaux pour une application sur drone.

Le poids de la batterie, qui influe sur la durée de vol, est un facteur limitant pour l’utilisation d’un drone. Ce problème est justement une des spécialités du Wireless power lab, de l’Imperial College London. Ce laboratoire explore les différentes manières de transférer de l’énergie à distance.

Si la démonstration ne paraît pas impressionnante, les connaisseurs saluent un bel exploit technique. En effet, comme cela est visible dans plusieurs vidéos, le drone sans batterie parvient à décoller de quelques centimètres au-dessus de sa base d’envol. En théorie, il pourrait rester en l’air indéfiniment.

Le potentiel de l’alimentation sans fil

Les travaux de Samer Aldhaher participent à faire avancer les technologies de chargement à distance. Certes, la technologie de l’induction n’est pas nouvelle. Des applications se développent pour les smartphones, les tablettes ou les montres connectées.

Les batteries des voitures électriques pourraient aussi être chargées grâce à une alimentation sans fil dans un avenir proche. Les marchés potentiels à venir pour l’alimentation sans fil pourraient être énormes.

Vincent Gobert