L’objectif de cette chaire est de mettre en œuvre des projets collectifs permettant à ses membres de « suivre les évolutions de l’agriculture numérique et d’explorer les potentialités des nouvelles technologies ».

Un observatoire des usages de l’agriculture de précision va ainsi être mis en place. Il produira un état des lieux annuel de l’adoption des solutions numériques par l’agriculture française dans ses différents métiers (agriculteurs, techniciens, conseillers…) et filières. À terme, sa vocation pourra devenir européenne.

La chaire AgroTic réalisera également une étude permettant de dresser l’état des lieux des besoins de formations des professionnels sur l’agriculture numérique pour différents métiers et filières.

Elle effectuera aussi chaque année une étude explorant les potentialités en termes de nouveaux usages ou de nouveaux services d’une technologie émergente.

Bourse et fonds d’émergence

Pour les membres de la chaire, des séminaires feront le point sur les applications et les usages d’une technologie en agriculture. Des visites de laboratoire de recherche seront également organisées.

Une cartographie des acteurs de la recherche en agriculture numérique recensera les compétences des acteurs français et européens.

Un challenge Innov’Agro initiera les étudiants de la formation AgroTic de Montpellier SupAgro et de Bordeaux Sciences Agro à l’innovation et la créativité en leur faisant inventer de nouveaux services pour l’agriculture.

Une bourse de « l’entrepreneur en agriculture numérique » récompensera un porteur de projet innovant en agriculture numérique. Enfin, un fonds d’émergence de projets sera mis en place.

Y.H.