Des découvertes récentes émanant de pays anglo-saxons et scandinaves montrent un renversement d'approche concernant les nitrates, à rebours du dogme qui prévaut depuis plus de cinquante ans. Les études de centres de recherche réputés tels que le Karolinska Institute (Suède), l'université d'Exeter (Royaume-Uni), le William Harvey Research Institute (Grande-Bretagne) ou encore le Texas Health Institute (Etats-Unis) permettent d'envisager des stratégies thérapeutiques pour utiliser les nitrates en cardiologie, pneumologie, neurologie, gastro-entérologie ou transplantation d'organes.

C'est ce que révèle une enquête publiée cette semaine dans La France Agricole.

Une stimulation par une alimentation riche en nitrates agit positivement sur l'hypertension et a des fonctions digestives désinfectantes. Des recherches sont en cours pour évaluer leur intérêt préventif ou curatif dans plus d'une dizaine de pathologies. L'oxyde nitrique produit par les nitrates a notamment des effets sur l'oxygénation de l'organisme et l'endurance musculaire. Le monde sportif s'en est d'ailleurs emparé, à l'instar d'une dizaine d'équipes aux Jeux olympiques de Londres ou du Tour de France.

A l'approche du colloque médical de Pittsburgh (Etats-Unis) en mai (5e édition) et après le dossier de Science et Vie d'octobre 2012 « Nitrates : attention ils sont bons pour la santé », ce dossier fait le point sur les avancées récentes concernant les nitrates et incite à rouvrir le débat.

Vous pouvez accéder sur lafranceagricole.fr à de nombreux compléments web (cliquez ici) :

- Revue de presse anglo-saxonne : une centaine d'articles pour le grand public et des vidéos, avec notamment l'engouement pour le jus de betterave rouge aux JO de Londres.- Des publications scientifiques concernant les études médicales et la physiologie sportive.- Les avis d'organismes officiels (OMS/FAO, EFSA, CIRC, Institut australien du sport, diététiciens australiens du sport...).- Les recherches en cours.- Le débat entre chercheurs et les mises en garde.- Les produits nutritionnels du commerce.- Une séquence rétro : l'eau minérale nitratée du Prieuré d'Heudreville.