Le Sénat a adopté lundi 12 juillet en nouvelle lecture le projet de loi sur la biodiversité après avoir modifié le texte tel qu’il avait été voté le 23 juin par l’Assemblée nationale.

Députés et sénateurs ayant échoué à trouver une version commune en commission mixte paritaire après deux lectures, le projet de loi doit repartir pour une lecture définitive le 19 juillet à l’Assemblée qui aura le dernier mot.

En ce qui concerne les néonicotinoïdes, accusés de décimer en particulier les abeilles, la commission de l’aménagement du territoire du Sénat est revenue au texte adopté par le Sénat en deuxième lecture, avec une date butoir d’interdiction totale de l’usage des produits contenant des substances de la famille de ces produits au 1er juillet 2020.