Récemment, le ministre du Budget a confirmé à la Cour de Comptes son refus de se porter caution pour les garanties d'emprunt de la MSA, rappelle vendredi le Parti socialiste dans un communiqué.

Germinal Peiro, secrétaire national à l'agriculture du PS, demande donc au président de la République d'inviter son ministre du Budget à revenir sur cette décision.

«Si le gouvernement actuel confirme son désengagement quant au cautionnement à l'encontre des prêts bancaires de la MSA pour équilibrer le FFIPSA (fonds de financement de la protection sociale agricole), la faillite du système de protection sociale est programmée, prévient-il. Celle-ci mettrait en péril l'avenir non seulement de la MSA et de son réseau, mais aussi des 4 millions d'assurés et de leurs familles».

A.D.