Le groupe américain Monsanto a relevé ses prévisions pour son exercice de 2008 (achevé à la fin d'août), grâce aux ventes meilleures que prévu de ses semences génétiquement modifiées et des désherbants qui y sont associés, selon un communiqué publié mardi.

Le groupe table désormais sur un bénéfice par action annuel compris entre 3,58 et 3,60 dollars, contre 3,37 dollars jusqu'ici. Ce résultat traduirait une hausse de 80% par rapport à l'année précédente, a souligné Monsanto, dont l'action connaît un parcours exceptionnel (elle a doublé en un an).

Monsanto pense dégager une marge brute de 3,8 milliards de dollars avec ses semences OGM (+25% sur un an), au lieu des 3,7 milliards attendus jusqu'ici.

Les herbicides du groupe, et notamment ceux à base de glyphosate, utilisés en conjonction avec les semences OGM, «sont en bonne voie» pour dégager une marge supérieure au 1,9 milliard de l'année précédente, a assuré Monsanto.

Cité dans le communiqué, le directeur financier Terry Crews a relevé que pour la première fois dans l'histoire du groupe, ses activités dans les semences de maïs devraient dégager plus de 2 milliards de dollars de marge brute.

Pour l'année 2009, M. Crews a estimé que l'activité "maïs" devrait encore croître de 25 à 30%.