Le groupe agrochimique américain Monsanto est resté dans le rouge au premier trimestre de son exercice 2009-2010 en raison de ventes qui continuent à chuter pour son désherbant vedette Roundup, mais aussi pour les semences de maïs et soja génétiquement modifiées (GM).

Pour le trimestre clôturé le 30 novembre 2009, le groupe a enregistré une perte nette part du groupe de 19 millions de dollars contre un bénéfice net part du groupe de 556 millions de dollars un an plus tôt.

Par action, la perte nette atteint 3 cents contre un bénéfice de 1 dollar l'an passé. Elle est plus importante que ne le prévoyaient les analystes, qui tablaient en moyenne sur un résultat nul.

Le groupe réduit toutefois sa perte par rapport au trimestre précédent, qui s'élevait à 233 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires du groupe a fortement reculé au premier trimestre: -36% sur un an, à 1,7 milliard de dollars, en raison d'un recul des ventes de son désherbant vedette à base de glyphosate, le Roundup, en particulier au Brésil et en Europe.

Ces ventes se sont écroulées de 62,5% sur un an au dernier trimestre. Les mauvaises performances de ce désherbant, le plus vendu au monde, plombent le groupe depuis des mois et l'ont conduit à baisser ses prix, pesant également sur ses marges.

Le Roundup est notamment accusé par certains universitaires de nuire à la santé, tandis que les associations de défense de l'environnement dénoncent un impact négatif sur l'environnement.

Les ventes de semences de maïs et soja génétiquement modifié ont également reculé.

Le groupe a maintenu ses prévisions de bénéfice courant situé entre 3,10 et 3,30 dollars par action pour l'ensemble de l'exercice de 2010 et table sur une fourchette de 2,85 à 3,11 dollars par action pour le bénéfice net.

«Nous avons atteint nos objectifs pour ce trimestre et nous avons confiance dans le fait que nous allons atteindre cette année les étapes clés pour remplir nos engagements financiers envers nos actionnaires», a commenté Hugh Grant, PDG de Monsanto, cité dans le communiqué.

Il cite également «11 nouvelles technologies qui vont apporter des bénéfices aux agriculteurs». «Avec notre saison des ventes bien engagée et la demande que nous voyons pour le maïs tout-en-un Genuity SmartStax et les graines de soja Genuity Roundup Ready 2, nous pensons que les choses ne peuvent qu'aller en s'améliorant», a précisé M. Grant.

Les dépenses de fonctionnement du groupe ont diminué de 3% mais celles de recherche et développement ont augmenté de 6%, «en raison de la hausse des investissements de Monsanto dans son portefeuille de produits en développement» et d'un plus grand nombre de produits en phase avancée.