La quasi-totalité des internautes ayant répondu à notre sondage en ligne estime que la moisson de blé sur leur exploitation aura au moins deux ou trois semaines d'avance par rapport à une année normale.

Parmi eux, 55,4 % ont répondu deux semaines d'avance tandis que 39 % estime que celle-ci sera d'au moins trois semaines.

Pour un peu moins de 5 % des personnes, la moisson de blé ne sera anticipée que d'une semaine.

En revanche, moins de 1 % des internautes estiment qu'il n'y aura pas de changement par rapport à une année normale.

1.366 personnes ont participé à ce sondage en ligne entre le 27 mai et le 1er juin 2011.

Commentez l'article :