C'est une première en France. GrDF autorise l'injection de biogaz produit à partir de matières agricoles dans le réseau de gaz naturel.

Mardi 3 avril, au Salon des énergies renouvelables de Paris, Laurence Hézard, directrice générale de GrDF, a signé un contrat d'injection avec Mauritz et Jacques-Pierre Quaak, porteurs d'un projet de méthanisation dans leur ferme de Chaumes-en-Brie (Seine-et-Marne).

C'est une avancée pour ces agriculteurs et toute la filière de la méthanisation française. Toutefois, cette signature n'est qu'une étape vers la concrétisation d'un projet d'injection de biométhane dans un réseau général de gaz.

Les frères Quaak doivent encore signer un contrat de raccordement avec GrDF et établir un contrat d'achat. « La DGEC (1) travaille à la rédaction d'un contrat-type, confie Mauritz Quaak. Pour l'instant, nous sommes en discussion avec trois fournisseurs de gaz. »

_____ 

(1) DGEC : Direction générale de l'énergie et du climat.

N.L.