Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le salon Biogaz Europe récompense l’optimisation de la cogénération

Méthanisation/Biogaz
 - Le salon Biogaz Europe récompense l’optimisation de la cogénération
Dans les allées de Biogaz Europe. © V. Gobert/GFA V. Gobert/GFA

Pour sa sixième édition, le salon Biogaz Europe, qui s’est tenu à Rennes ces 25 et 26 janvier, a salué deux solutions d’optimisation des unités de méthanisation.

Au salon Biogaz Europe, la médaille d’or du concours de l’innovation a été attribuée à l’entreprise Prodeval pour son nouveau produit en développement AgriGNV. Encore en test dans une exploitation agricole, cette solution est une petite unité de production de bio-GNV à partir de biogaz produit à la ferme. Elle permet de valoriser in situ ou localement une partie de la production de biogaz, pour alimenter une flotte captive de véhicules en substitution aux carburants d’origine fossile. Elle pourrait ainsi être particulièrement adaptée aux unités disposant d’un excédent de production non valorisé et donc détruits en torchère.

AgriGNV se présente comme un module carré compact de 1,20 m de côté et de 2,2 m de hauteur. Dotés d’une technologie d’épuration membranaire, trois modèles sont prévus à la commercialisation : 3 Nm³/h de débit de biogaz en entrée pour deux pleins de véhicule par jour, 5,5 Nm³/h pour 4 pleins et 10 Nm³/h pour 8 pleins. Yann Pierre, directeur de Prodéval, ne s’engage pas pour l’heure sur le prix d’AgriGNV. « Le prix à l’unité sera compris entre 70 000 et 120 000 euros, en fonction du modèle et du nombre de commandes. »

Un « aérotherme » pour refroidir l’ORC

La seconde récompense revient à Enogia pour l’optimisation du refroidissement de son système ORC (cycle organique de Rankine). Ce dernier permet de convertir la chaleur produite par cogénération en électricité. L’innovation reconnue par le jury consiste en l’apport d’une solution pour refroidir le système ORC. Au lieu d’une boucle d’eau froide ajoutée par l’agriculteur, Enogia propose d’apposer à son système ORC un aérocondensateur à basse consommation.

L’objectif est ainsi de compléter l’ORC pour offrir une solution complète. Enogia assure aussi le gain de quelques kilowatts supplémentaires. Deux premiers modèles sont déjà installés et deux autres devraient l’être prochainement.

Un peu plus d'informations sur le sujet

Ces deux solutions d’optimisation des unités de méthanisation récompensées illustrent une dynamique de l’innovation plutôt forte dans un secteur encore très jeune et instable de la production de biogaz. La fréquentation est ainsi au rendez-vous. Elle s’explique aussi par la juxtaposition de cette première édition rennaise avec le salon du Carrefour de l’eau, organisé au même moment dans les halls voisins du parc des expositions de Rennes. « Il y a tout de même plus de visiteurs du monde agricole que pour les éditions précédentes, estime Paul Stuart, organisateur du salon Biogaz Europe. Ils viennent avec des projets qui ont vu ou qui vont voir le jour. Si les délais des projets sont encore longs, les annonces politiques dans le secteur, comme l’allongement des contrats à 20 ans, procurent une nouvelle dynamique. »

Vincent Gobert
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct

Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Déguster et améliorer son vin 

39€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER