La tempête qui se forme sur l'Atlantique s'accompagnera de vents violents, ce qui amène Météo-France à placer 47 départements en vigilance orange, de la Bretagne à l'est, pour la nuit prochaine et la journée de vendredi.

Les vents souffleront jusqu'à 140 km/h, du jeudi à 22h00 au vendredi 17h00 environ, imposant une vigilance orange « vent violent » sur une grande partie du pays, allant de la façade atlantique au nord-est.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les rafales de vent pourront atteindre 140 km/h sur le littoral atlantique et 110 à 130 km/h près des côtes. Elles se propageront ensuite vers le Centre, le sud de l'Ile-de-France, la Champagne, le nord de la Bourgogne et la Lorraine, avec des rafales jusqu'à 100 à 110 km/h, localement 120 km/h en fin de nuit. Sur les régions voisines et plus au nord, on attend des rafales jusqu'à 90 à 100 km/h, notamment sur Paris.

En début de matinée, vendredi, l'axe de vent fort se décalera vers le nord-est et vers le sud, jusqu'aux régions allant de l'Aquitaine et du Massif central jusqu'à l'Alsace et la Franche-Comté, avec des rafales jusqu'à 120 à 130 km/h près des côtes, 90 à 110 km/h dans les terres, localement 120 km/h, jusqu'à 130 km/h sur les Vosges.

L'après-midi, le vent très fort gagnera le sud, notamment le long des Pyrénées, en faiblissant un peu à l'intérieur des terres, mais en se renforçant près de la Méditerranée, notamment près des côtes varoises et de la Corse. Mistral et tramontane se lèveront en fin de journée.

En prévision de très forts déferlements de vagues sur les côtes, une vigilance orange « vague-submersion » est aussi lancée sur les départements de la façade atlantique, du Finistère à la Gironde, pour la fin de nuit et le début de matinée. Le niveau d'eau pourrait approcher les plus hautes marées sur l'estuaire de la Loire, le Pertuis charentais et l'estuaire de la Gironde au moment de la pleine mer, vendredi matin.

La vigilance orange « crue » en vigueur sur le Pas-de-Calais est en revanche levée.