De passage à Paris le 28 avril 2010, Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture, a confirmé aux sénateurs et au ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, qu'il allait proposer avant la fin de l'année « des mesures de soutien spécifiques », notamment pour le secteur laitier. « Nous n'allons pas attendre 2013 pour mettre en place des mesures européennes de régulation des marchés », a-t-il lancé.

Pour Bruno Le Maire, « il ne s'agit pas de revenir à une économie administrée, mais de préparer notre agriculture au nouveau monde agricole tel qu'il se dessine. Nous ne laisserons pas la spéculation détruire les exploitations françaises et européennes ! »

Ce dernier a par ailleurs indiqué que la loi de modernisation agricole, destinée à « donner aux agriculteurs tous les éléments économiques nécessaires pour faire face aux marchés », sera présentée au Sénat le 18 mai 2010. En outre, le plan de développement des filières, déjà annoncé pour la filière laitière et en préparation pour les autres secteurs », devrait permettre de « gagner la bataille de la compétitivité et permettre à la France de rester le premier pays agricole européen », a indiqué le ministre.

Pour alimenter les réflexions sur l'avenir de la Pac, le commissaire européen invite les citoyens européens à participer à un débat public à partir du site internet : http://ec.europa.eu/agriculture/cap-debate.

A.Ca.