Le marché du blé a été marqué cette semaine par l’achat de 570 000 tonnes par l’Algérie (pour chargement en février) et par l’appel d’offres de 480 000 tonnes lancé par l’Arabie Saoudite (pour livraison en février-avril). Le « tender » de l’Arabie Saoudite a contribué à raffermir les cours du blé US, assez bien placé en termes de prix (sur...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
7%

Vous avez parcouru 7% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !