A partir du printemps 2015, la Bourse européenne Euronext reprendra les contrats à terme et d'options sur la poudre de lait écrémé, créés au début de 2010 puis suspendus depuis juillet 2014 faute de liquidités. Le beurre et la poudre de lactosérum viendront compléter ce « complexe produits laitiers ».

La place boursière espère ainsi apporter une solution pour les besoins de couverture des industriels « face aux risques de fluctuations de prix sur un marché volatil, au moment même où les quotas laitiers prendront fin sur le marché européen », explique Euronext dans un communiqué du 27 novembre.