Le vendredi 18 octobre 2019 au matin, des retraités agricoles se sont mobilisés pour « exiger la revalorisation immédiate de toutes les pensions et soutenir une nouvelle proposition de loi pour les porter à 85 % du Smic ».

C’est l’Anraf, l’Association nationale des retraités agricoles de France, qui a appelé à manifester dans plusieurs villes : Clermont-Ferrand, Auch, Périgueux, Agen et Mont-de-Marsan.

Proposition de loi

En 2018, le gouvernement a bloqué une proposition de loi, dont le député André Chassaigne (PC) est à l’initiative, visant à garantir 85 % du Smic pour les anciens exploitants justifiant d’une carrière complète (au lieu de 75 %).

Dans une tribune publiée le 17 octobre 2019, le député du Puy-de-Dôme et celui du Lot-et-Garonne, Olivier Damaisin (LREM), demandent une revalorisation des retraites agricoles avant 2025. Les deux parlementaires qui relèvent que « certains retraités ne vivent qu’avec 500 euros par mois », proposent que soient étudiés différents outils de financement qui pourraient permettre d’atteindre l’objectif de 85 %. Par exemple : une taxe additionnelle à la taxe sur les transactions financières.

La Confédération paysanne et le Modef se sont associés à cette journée nationale d’action des retraités agricoles.

Aurore Cœuru