Le malteur français Malteurop a annoncé vendredi le rachat d'ADM Malting, filiale du groupe américain Archer Daniels Midland Company, spécialisé dans la transformation des céréales, pour devenir le «premier fournisseur de l'industrie de la bière». Le montant de l'opération n'a pas été divulgué.

ADM Malting et Malteurop sont tous deux spécialisés dans la tranformation de l'orge en malt, étape préliminaire à la fabrication de la bière.

«Avec cette acquisition, Malteurop réalise une opération de consolidation majeure sur le marché du malt, qui lui permet de devenir le premier fournisseur des grands brasseurs et d'accompagner ses clients dans toutes les régions du monde», selon Alain Le Floch, directeur général de Malteurop, cité dans le communiqué.

Malteurop, filiale du groupe coopératif Champagne Céréales, se revendique comme le troisième malteur mondial avec une production de 1,2 million de tonnes de malt et un chiffre d'affaires de 407 millions d'euros.

Le groupe est présent dans sept pays: France, Allemagne, Pologne, Ukraine, Espagne, Portugal et Chine.

ADM Malting se présente comme «le leader de l'industrie du malt nord-américaine» avec une production de 742.000 tonnes de malt. Il est présent dans quatre pays: Etats-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande.