Pour la première fois depuis une trentaine d'années, l'Argentine va recommencer à vendre du maïs à la Russie, frappée par la sécheresse, s'ouvrant un marché d'un potentiel de 3 millions de tonnes, a annoncé, samedi, le ministère argentin des Affaires étrangères.

« Le gouvernement russe a manifesté son intérêt pour l'achat de 3 millions de tonnes de maïs pour l'alimentation animale », a précisé le ministère dans un communiqué, soulignant qu'il s'agissait du premier achat d'envergure de ce pays depuis les années 1980.

La Russie a subi cette année une sécheresse sans précédent qui a réduit ses récoltes de céréales céréales de plus d'un tiers.

« Le premier lot de 300.000 tonnes sera livré en janvier 2011 », a précisé le ministère argentin.

L'accord a été conclu après la visite en Russie du secrétaire argentin au Commerce, Luis Maria Kreckler, qui a rencontré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, et le président de la commission mixte russo-argentine, Sergueï Dankvert.

L'Argentine espère réaliser cette année une récolte de maïs record de 22 millions de tonnes, selon des estimations d'organismes privés.

Lire également :