Un site web français pour l’échange de parcelles

La plateforme web Echangeparcelles.fr sera officiellement lancée le 29 novembre 2016. Créée par Mickaël Jacquemin, agriculteur, et Vincent Barbier, développeur, elle a pour objectif de mettre en contact les agriculteurs qui souhaitent échanger leurs parcelles éloignées du siège de l’exploitation. Chaque agriculteur inscrit sur la plateforme les caractéristiques et la localisation des parcelles qu’il souhaite proposer à l’échange. L’algorithme est ensuite capable d’organiser des échanges en cascade avec trois agriculteurs ou plus dans la transaction. Ce service, gratuit pour les agriculteurs, est financé par des partenaires comme les sociétés de conseil et les assureurs.

Sunbirds lance le premier drone solaire commercialisable

Inventé par trois anciens ingénieurs d’Airbus et de Thales, le drone solaire est lancé à la main. D’un poids de 3 kg et d’une envergure de 3 mètres, il peut voler pendant 8 heures, ce qui permet d’explorer de grands espaces. Leur start-up toulousaine, Sunbirds, s’apprête à lever 500 000 euros auprès d’investisseurs pour créer une ligne de production en 2017. Les ailes du drone sont recouvertes de 40 cellules photovoltaïques d’une puissance de 115 watts, qui alimentent un moteur électrique et une batterie lithium-polymère. Selon Laurent Rivière, président de Sunbirds, seuls les drones à moteur thermique sont capables d’égaler ces performances, mais pour un prix bien supérieur. Ce drone solaire, équipé d’une caméra thermique, sera vendu entre 25 000 et 40 000 euros. Le drone devrait être certifié par la DGAC au début de 2017. Mais vu les contraintes réglementaires en Europe et aux États-Unis, Sunbirds vise d’abord l’observation des grandes étendues en Afrique, Amérique du Sud et Australie pour la cartographie, l’agriculture et la surveillance des forêts. La start-up prévoit de vendre les premiers exemplaires en 2017 et d’en construire 100 par an dès 2019.

La gestion parcellaire VitalFields sous le giron de l’américain The Climate Corporation

L’ogre Monsanto a encore bon appétit. The Climate Corporation, filiale de Monsanto Company, a annoncé mardi 22 novembre l’acquisition de VitalFields, un éditeur européen de logiciels de gestion agricole basé à Tallin, en Estonie. Cette acquisition marque la première incursion de Climate Corp. sur le marché européen. La filiale de Monsanto entend élargir la base d’utilisateurs de VitalFields, répartis sur 7 pays européens : Autriche, Estonie, Allemagne, Pologne, Roumanie, Suisse et Ukraine. Une éventuelle activité en France n’est pas encore précisée. Les termes de l’opération ne sont pas communiqués par The Climate Corporation.

Agriconomie et Allopneus annoncent la création d’un partenariat. En se rapprochant, les deux acteurs ont pour objectif d’équiper tous les véhicules des agriculteurs.

Et aussi :

  1. La société suisse Ecorobotix vient de lever 2,7 millions d’euros.

    La production de son robot de désherbage va pouvoir débuter.

  2. La start-up française Agricool annonce ce mercredi 23 novembre une première levée de fonds de 4 millions d’euros auprès de plusieurs investisseurs.

    Agricool veut rapprocher l’agriculture des villes avec un système permettant de cultiver des fruits et des légumes dans des containers.

  3. La troisième édition du salon de la robotique de Saint-Quentin se tient mercredi 23 et jeudi 24 novembre 2016.

    Plusieurs start-ups du secteur des technologies agricoles sont au rendez-vous. Agristand, Connectagri ou encore Sencrop y exposent leurs innovations.

  4. Smag investit le marché des entreprises de travaux agricoles avec le rachat de LEA.

    Cette start-up belge a développé une solution web et mobile servant à la gestion générale et la simplification des tâches administratives des entreprises de travaux agricoles (suivi des travaux, gestion du matériel, des consommables, du personnel et de la facturation).

Vincent Gobert et Corinne Le Gall