L'association Eleveurs et Montagnes n'accepte plus que les défenseurs du loup lui imposent des mesures de protections ruineuses.

Une réunion du groupe national loup, qui devait se tenir sur le thème de la protection le 3 décembre 2013, a été annulée et l'association demande à toute la profession de boycotter les réunions axées sur le sujet. « La question des moyens de protection doit être traitée dans un groupe de travail interne à la profession agricole, avec les représentants de l'Etat », estiment les responsables de l'association dans un communiqué.

« Les moyens de protection ont coûté 10,4 millions d'euros au ministère de l'Agriculture en 2012 », rappellent-ils. Pour quels résultats ? Les attaques n'ont pas cessé de croître. Les loups sont de plus en plus agressifs. Ils arrivent même à tuer les chiens de protection. La prédation n'a donc pas baissé. « Nous ne voulons plus entendre parler de moyens de protection, nous exigeons le prélèvement des loups qui attaquent sans cesse nos troupeaux », insistent-ils. 

Voir également :