« Depuis ce printemps, les attaques sont de plus en plus fréquentes sur mon troupeau, se désespère Sophie Garnier de Boisgrollier. Le 26 juillet, j’ai retrouvé 10 brebis sur le carreau. Depuis quelques semaines, mon troupeau est attaqué tous les deux jours. Les agents de l’ONCFS sont venus à plusieurs reprises constater les dégâts. Selon eux, ce n’est pas l’œuvre des loups, mais celle de chiens errants...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !