Des données d'enquêtes compilées sur le vote agricole par l'Institut français d'opinion publique (Ifop) entre 2005 et 2007 révèlent que les agriculteurs continuent à voter majoritairement à droite, notamment lors de la dernière élection présidentielle.

Les intentions de vote des agriculteurs à la veille du premier tour étaient majoritairement situées au centre et à droite de l'échiquier politique. Au second tour, l'orientation à droite est nette: Nicolas Sarkozy concentre 73% des intentions de vote des paysans. Plus la surface agricole des exploitants interrogés est grande, plus la majorité en faveur du candidat UMP croît.

En croisant ces intentions de vote des agriculteurs pour l'élection présidentielle et le vote syndical aux dernières élections aux chambres d'agriculture de janvier 2007, des inclinaisons politiques se dessinent au sein des trois principaux syndicats agricoles. A la veille du second tour, les intentions de vote des partisans de la FNSEA vont à 87% à Nicolas Sarkozy et à 91% au sein de la Coordination rurale. Seule la Confédération paysanne donnait une majorité à la candidate socialiste (61%).

Les agriculteurs proches de la gauche se situent surtout dans le Sud, en Bretagne et dans les Pays de Loire. Les agriculteurs proches de la droite se retrouvent au Nord, et surtout en Normandie, Champagne-Ardenne et Bourgogne.

A.C.