Demande. La demande mondiale en produits laitiers se montre très dynamique, en particulier sur le beurre. Les exportations européennes de poudre de lait écrémé et de fromages ont sensiblement progressé sur les six premiers mois de l’année 2017 comparativement à 2016. Le marché de la matière grasse est très déficitaire et donc fortement rémunérateur. En revanche, les cours de la poudre de lait écrémé devraient rester à un niveau peu élevé, en raison des importants stocks d’intervention.

Prix. Ce dynamisme de la demande devrait induire une hausse du prix du lait à la ferme dans les prochains mois. Selon FranceAgriMer, le prix standard du lait de vache (toutes primes et toutes qualités confondues, en conventionnel, bio et AOP confondus) était en moyenne de 325 €/1 000 l en juin 2017.

Collecte. Alors qu’elle était en retrait depuis environ un an, la collecte tend à se rapprocher des niveaux de 2015 et de 2016 depuis la fin du mois d’août.