Heureux « hasard » du calendrier ou non, la conquête de Lactalis continue. Après Nuova Castelli (Italie) à la fin de mai et deux filiales de Kraft Heinz (Canada) et Ehrman Commonwealth Dairy (États-Unis) sur la première dizaine de jours de juillet, Lactalis s’attaque au marché brésilien avec le rachat de la coopérative Itambé.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !