La FDSEA du Finistère soutient l'initiative de producteurs de lait de ce département, qui ont dénoncé, dans une lettre ouverte, « l'application de pénalités pour tous les éleveurs qui dépassent leur référence individuelle alors que la France ne fait plus son quota de façon chronique depuis bientôt 10 ans », a souligné l'organisation syndicale, lundi, dans un communiqué.

Elle invite « les producteurs qui adhèrent à cette démarche à s'y associer, qu'ils soient en situation de dépassement ou non » (démarche expliquée sur cette page).

« Eu égard aux règles appliquées dans les autres États membres (pas de pénalités au producteur), laFrance doit cesser de pénaliser ses éleveurs par des règles franco-françaises sources de distorsions de concurrence », ajoute la FDSEA.

Lire également :