« Depuis un an, les producteurs de lait Coralis subissent un décrochage important dans le prix du litre de lait que l'entreprise leur paye », alertent la FRSEA de l'Ouest (FRSEAO) et JA Ouest concernant le prix du lait Coralis dans un communiqué du 5 juillet 2012.

Les deux syndicats estiment que ce décrochage est la conséquence « d'un prix du lait de consommation au départ des entreprises vers la grande distribution scandaleusement bas », mais aussi « d'un retard d'adaptation de l'entreprise, à l'image d'une bonne partie de la filière laitière, dans un contexte de marché du lait de consommation très serré ».

Les responsables de la filière « doivent rapidement réévaluer leurs stratégies », exigent la FRSEAO et JA Ouest. « Cela passe nécessairement par de la concertation, des rapprochements entre entreprises. » Ils appellent les producteurs à « interpeller leurs administrateurs, ainsi que les responsables de la coopérative, pour débattre des choix pris. »

« Les producteurs ne peuvent plus supporter cette situation devenue intenable, protestent-ils. [Ils] ne peuvent être la seule variable d'ajustement pour régler les problèmes économiques d'entreprises, coopératives ou privées. »