Des éleveurs de brebis ont protesté vendredi dans un hypermarché à Millau (Aveyron) contre le projet de la Société des caves de commercialiser à côté de son fromage au lait cru de brebis, le roquefort, un fromage au lait de vache, le bleu des Causses.

Pour ces éleveurs, ce projet va générer une confusion chez les consommateurs et galvauder l'image du roquefort, dont les contraintes de production sont supérieures à celles du bleu des Causses.

«A travers sa marque, associée depuis des années au roquefort, Société veut exploiter cette image sur des produits laitiers qui n'ont absolument rien à voir», a déclaré le porte-parole du Syndicat des producteurs de lait de brebis (SPLB), Laurent Reversat.

«On passe d'une politique de produit, qui protège une région et les consommateurs, à une politique de marque, qui ne répond qu'à la logique industrielle du groupe Lactalis», maison mère de la Société des caves, a-t-il poursuivi.

Une quinzaine de militants du SPLB, proche de la Confédération paysanne, ont distribué des tracts aux clients dans la grande surface pour dénoncer le projet de Société des caves, premier fabricant de roquefort, qui doit d'ici à quelques semaines commercialiser sous sa propre marque le bleu des Causses.

Ils ont ensuite apposé des autocollants marqués «pur brebis» sur les pains de roquefort du rayon fromages.