La start-up canadienne Bee Vectoring Technology (BVT) mise sur cette espèce de la famille des apidés (Apidae) pour protéger les cultures menacées par le champignon Botrytis . La solution demande de placer des ruches à proximité des rangées cultivées. À l’intérieur se trouve une colonie qui, au cours des semaines, travaillera sans arrêt pour aider à protéger la culture de fraises certifiées biologiques...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
7%

Vous avez parcouru 7% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !