Dans le quartier de Locmaria, l’École de broderie d’art Pascal Jaouen occupe une demeure quimpéroise sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée, la boutique propose une multitude de fils scintillants, des aiguilles et des canevas. L’antre du styliste breton aiguise les envies de longues heures au calme, où plus rien ne compte que piquer le motif.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !