Il n’avait pas supporté que son voisin, céréalier, utilise un herbicide pour traiter sa parcelle. Le 3 mars 2019, à Loyettes, dans l’Ain, un homme d’une trentaine d’années a porté une dizaine de coups de poing au visage d’un agriculteur. Les deux hommes avaient déjà eu des mots sur le même sujet quatre mois plus tôt.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !