« L’Administration a reconnu le caractère irréversible de notre lac », se félicite Patrick Franken, président de la Coordination rurale du Lot-et-Garonne à l’issue de la première édition de ce comité de pilotage. Associations, élus, services de l’état : près de cinquante personnes étaient présentes à cette réunion. « Personne ne s’est...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
41%

Vous avez parcouru 41% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !