Les moins de 50 ans sont 30 % à envisager de le faire ou à l’avoir déjà fait. En grandes cultures, les exploitants sont 27 % dans ce cas et dans la région Sud, 24 %.

L’enquête a été réalisée par téléphone du 6 au 11 septembre 2018 auprès de 502 chefs d’exploitation ayant au moins 50 ha de SAU. L’échantillon est représentatif à 97 % des exploitations de plus de 50 ha de SAU.