Un arrêté du 31 janvier 2014, publié dimanche au Journal officiel, reconnaît l'état de catastrophe naturelle dans plusieurs communes des Alpes-Maritimes, du Var, du Finistère et d'Ille-et-Vilaine après les inondations de décembre 2013 et janvier 2014.

La constatation de l'état de catastrophe naturelle par le ministère de l'Intérieur ouvre droit à l'indemnisation des victimes pour les biens assurés contre ces dommages dans les conditions prévues par leurs contrats d'assurance.

P.B.