Les adhérents de la CR « soutiennent leurs collègues actuellement mobilisés devant les raffineries en manifestant devant le siège social d’un autre acteur majeur en matière d’importation d’huile de palme : le groupe Avril », indique le syndicat lundi dans un communiqué.

La CR explique que « le groupe Avril, par ailleurs leader mondial pour la production de semences de palmiers à huile, importe lui aussi massivement de l’huile de palme pour fabriquer du biodiesel : près de 200 000 tonnes/an ! Mais la CR déplore qu’encore une fois les liens étroits entretenus entre la FNSEA et certains industriels ne viennent fausser le débat et servir des intérêts particuliers !

Pourquoi ne pas ouvrir le débat à toutes les productions agricoles en bloquant plutôt les ports par lesquels transitent ces marchandises ? »

La Coordination rurale explique qu’elle ne rejoindra les manifestations de la FNSEA que « lorsque ce syndicat défendra uniquement les intérêts des agriculteurs, lorsqu’il aura le courage de dénoncer les aberrations qui mettent à mal la profession et qu’il s’opposera publiquement aux dérives des coopératives et industriels avec lesquels il entretient aujourd’hui des liens étroits ».

Bernard Lannes, président de la CR, se déclare prêt à « débattre publiquement de cet état de fait avec la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert ».