Les conditions pluvieuses favorisent une pousse estivale atypique, indique la note de conjoncture prairies du ministère de l'Agriculture du mois d'août. Du coup, la situation s'est améliorée dans l'Est, même si la pousse cumulée reste en deçà de la pousse de référence, en Champagne-Ardenne et en Lorraine en particulier.

Dans l'Ouest, dans le Nord-Pas-de-Calais et le Midi-Pyrénées, la production est souvent excédentaire. Toutes régions confondues, la part de la pousse en août au regard de de la pousse annuelle de référence est de plus de 98 %, soit de plus de 15 points supérieure à celle de la référence à la même période.