Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Un levier pour l’emploi de demain

Groupements d’employeurs
 - Un levier pour l’emploi de demain
© Cédric Faimali/GFA

C’est en présence de la ministre du Travail et du président de la FNSEA que les représentants des groupements d’employeurs ont fêté leurs 30 ans, mardi 22 mars. Une occasion pour l’ensemble des acteurs de faire le point avec Myriam El Khomry sur son projet de loi.

Pour célébrer les 30 ans de la création des groupements d’employeurs, la FNGEAR (Fédération nationale des groupements d’employeurs agricoles et ruraux) s’est réunie le 22 mars au Palais du Luxembourg pour une journée de travaux sur leur rôle pour favoriser l’emploi en milieu rural. La ministre du Travail a salué l’intérêt des groupements d’employeurs en ce qui concerne l’emploi dans le milieu rural.

Le débat s’est centré sur les améliorations à prévoir dans le fonctionnement des groupements d’employeurs. Également présent, Xavier Beulin a rappelé que le secteur agricole représente une grande diversité d’emploi avec le traitement de 3 500 à 5 000 demandes de réinsertion par an. Les 3 827 groupements d’employeurs actuels participent à cette attractivité avec la signature de 84 035 contrats en 2014.

Une nouvelle aide aux groupements d’employeurs

Malgré quelques revendications notamment sur le compte pénibilité et sur la taxation des CDD, le président de la FNSEA a profité de la présence de la ministre du Travail pour affirmer son soutien au projet de loi, même si des points de divergence persistent. Ce projet sera présenté demain en conseil des ministres. Myriam El Khomry rappelle que ce texte a pour objectif de favoriser le dialogue social et de renforcer l’emploi.

Dans sa lutte contre le recours au travail détaché, la ministre du Travail encourage le développement des groupements d’employeurs pour maintenir l’emploi au niveau local. Afin de favoriser l’embauche, le projet de loi propose de nouveaux droits en matière de formation pour les demandeurs d’emploi.

De plus, la ministre a annoncé la mise en place d’une aide à l’emploi pour les groupements d’employeurs et la spécialisation en agriculture de 4 000 personnes à Pôle emploi qui seront chargées d’aider les groupements dans leur recrutement.

« Nous avons besoin de qualification en agriculture, le passage du compte personnel de formation de 150 à 400 heures est une très bonne chose », estime Jérôme Volle, le président de la commission de l’emploi de la FNSEA. Cependant, beaucoup d’améliorations restent à prévoir dans le fonctionnement des groupements d’employeurs notamment concernant le renforcement de l’accompagnement de l’agriculteur, car la rigueur administrative est souvent un frein à l’embauche.

Chiffres clés des groupements d’employeurs

- 3 827 groupements d’employeurs agricoles et ruraux en 2014. C’est 17 % de plus qu’en 2003 et 3 % de plus qu’en 2013.

- Plus de 40,5 millions d’heures travaillées.

- 84 035 contrats signés en 2014, soit plus de 43 000 contrats supplémentaires par rapport à 2003. C’est aussi 8 % de plus qu’en 2013.

- 22 000 ETP (équivalents temps plein), soit plus du doublement des heures travaillées et des ETP depuis 2003

- 52 % des heures travaillées concernent des CDI.

- 96 % des groupements d’employeurs agricoles et ruraux concernent des établissements de la production agricole.

- 22 contrats en moyenne par groupement d’employeurs contre 12,3 en 2003.

Claire Dufrène
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 1 commentaires
Dominique

Avant de songer à employer, il va falloir penser d'abord à notre propre revenu qui a totalement disparu et dans certains cas à éviter la faillite. L'emploi et l'investissement, ce sera après; pour l'instant, il n'y a plus d'argent dans les caisses et on est coincés.

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
En direct

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Les haies rurales

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Plaidoyer pour des politiques agricoles actives

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Homéopathie pour tous les ruminants

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER