Comme le H5N1 plus connu, et qui a fait lui aussi des centaines de morts en Asie, ce virus semble se transmettre uniquement aux humains en contact avec des animaux malades vivants. Dans le cas de l’homme récemment décédé, on ignore où il a pu contracter la maladie.

Une douzaine de cas

Il est mort dans la ville de Yongcheng (province du Henan, centre), mais il y était en vacances et semblait déjà malade lorsqu’il est arrivé de la province du Zhejian (centre-est) où il travaille, ont précisé les autorités.

Samedi, la province du Hubei, voisine du Hebei, a fait état de son premier cas humain de grippe aviaire de l’année, avec un homme s’étant rendu dans un marché aux volailles et se trouvant actuellement dans un état critique.

Une douzaine de cas ont été rapportés depuis le début de 2017 dans l’ensemble du pays. La plupart des cas humains d’infections ont été détectés chez des personnes ayant été exposées à des volailles vivantes ou à des environnements potentiellement contaminés, comme les marchés vendant des animaux vivants.

AFP