En attendant le règlement d’exécution de la Commission européenne concernant l’indemnisation de la filière avicole à la suite de l’épizootie d’influenza aviaire et du vide sanitaire mis en œuvre par les autorités françaises, les services de FranceAgriMer ont versé une avance à près de 2 500 producteurs de palmipèdes pour un montant d’environ 32,4 M€ (millions d’euros). Près de 60 % des éleveurs concernés sont situés dans la Nouvelle Aquitaine et 40 % dans l’Occitanie. Quelques dossiers sont recensés dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Concernant les opérateurs du maillon sélection-accouvage, une décision du directeur général de FranceAgriMer, publiée le 14 septembre 2016, permettra l’indemnisation des 50 entreprises éligibles, pour un montant d’environ 20 M€.

S’agissant des avances versées au secteur de l’aval, 34 entreprises (abattage/transformation et services tels les transporteurs) ont actuellement déposé des dossiers pour un total de 6,3 M€. À ce jour, 22 dossiers ont été payés pour un montant de 3,8 M€.