Faisant suite à l’épidémie d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) dans le sud-ouest de la France, une instruction du ministère de l’Agriculture rappelle qu’un accord est nécessaire avant chaque expédition, concernant les échanges avec d’autres Etats membres.

Seule exception, les poussins de l’espèce Gallus gallus à destination de l’Espagne et de l’Italie, pour lesquels cette demande de dérogation n’est pas nécessaire moyennant des conditions décrites dans la note du ministère.

Les autorités précisent néanmoins que l’Espagne n’accepte pas les oisillons de palmipèdes. Il est donc inutile de transmettre de demande de dérogation pour cette espèce.

E.C.