« Un foyer a été déclaré le 12 janvier dans un élevage de 10 000 poulets et 7 000 canards, dans la commune de Lafitte-Vigordane », à 50 kilomètres au sud de Toulouse, précise le ministère sur son site internet dédié.

Un autre cas a été confirmé le même jour dans un élevage de 1 280 canards situé à Orin, dans les Pyrénées-Atlantiques.

À ce jour, 69 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène ont été découverts dans huit départements du Sud-Ouest.

La grippe aviaire, qui n’avait plus été repérée en France depuis 2007, est réapparue en Dordogne à la fin novembre.

Ce virus n’est pas transmissible à l’homme, selon les premières analyses révélées à la mi-décembre par l’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses).

Le gouvernement a en outre régulièrement rappelé que la consommation de volaille, œufs et foie gras ne présente aucun risque.

Les exportations hors-UE sont toutefois pénalisées, une vingtaine de pays et territoires imposant des embargos, larges ou ciblés, sur les produits avicoles français, selon le site internet Exp@don, dépendant du ministère de l’Agriculture.

AFP