28 projets « particulièrement structurants ou innovants » pour les filières agricoles et agroalimentaires vont être accompagnés dans le cadre du grand plan d’investissement a annoncé, le 25 mars, le ministère de l’Agriculture.

En juillet dernier, un appel à manifestation d’intérêt, doté de 2 millions d’euros, avait été lancé. Cet appel entre dans le cadre du soutien aux investissements structurants dans les filières, prévu dans le volet agricole du grand plan d’investissement et annoncé par Édouard Philippe en septembre 2017.

1,7 million d’aides

Ces projets de dimension suprarégionale, ou projets pilotes, nécessitent un accompagnement complémentaire aux dispositifs existants. Une partie de leur « coût d’ingénierie » sera pris en charge dans la limite de 100 000 € par projet.

Les 28 projets, portés par exemple par Inaporc, la chambre d’agriculture de l’Indre-et-Loire ou encore l’interprofession du Saint-Nectaire, cumulent un montant de dépenses de 3,5 millions d’euros pour un maximum de 1,7 million d’euros d’aides.

Marie Salset