Ce groupe aurait commis dans l’est de la France une dizaine de vols portant sur 14 tracteurs dérobés depuis 2013, pour un préjudice estimé à 500 000 €. Les véhicules agricoles volés en France, étaient acheminés par voie routière vers la Roumanie où ils étaient revendus. « De nombreux documents, téléphones et ordinateurs portables ont été saisis au cours des perquisitions et seront examinés en France », a indiqué le parquet de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Nancy.

150 policiers et gendarmes mobilisés

Dans le cadre de l’enquête, une opération judiciaire d’envergure a été lancée en Roumanie entre les 8 et 10 juin dans six régions du pays, a annoncé le parquet de la Jirs de Nancy dans un communiqué. Quelque 150 policiers et gendarmes se trouvaient mobilisés dans l’opération, a précisé le parquet nancéen. Une information judiciaire avait été ouverte à Nancy pour « vols en bande organisée » et « association de malfaiteurs en vue de la préparation de crimes ».

Un mandat d’arrêt européen a été délivré à l’encontre d’une personne toujours recherchée. D’autres mandats d’arrêt européens seront prochainement délivrés contre les cinq autres suspects qui sont actuellement incarcérés en Roumanie, afin de les faire revenir en France. Les six suspects sont tous originaires de l’ouest de la Roumanie. L’enquête a été menée conjointement par la Jirs de Nancy et le parquet roumain spécialisé dans la lutte contre le crime organisé et le terrorisme (Diicot).

AFP