Un arrêté du ministère de la Transition écologique publié au Journal officiel du 11 septembre 2019 fixe les quotas départementaux de dérogation à l’interdiction de destruction des grands cormorans. Les préfets prennent ensuite leur arrêté en tenant compte de cette limite.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !