Le gouvernement brésilien a revu à la baisse sa prévision de récolte de maïs mais maintient celle d'une récolte de grains (maïs, soja et riz) « record » en 2014 malgré le manque de pluies actuel et les températures élevées, a indiqué mardi le ministère de l'Agriculture.

Dans sa prévision mensuelle, la Compagnie d'approvisionnement (Conab, publique) table sur une récolte de 193,6 millions de tonnes de grains (maïs, soja et riz) cette année, en hausse de 3,6 % par rapport à la précédente. Il y a un mois, la Conab prévoyait que la récolte atteindrait 196,7 millions de tonnes.

La récolte de maïs devra atteindre 75,5 millions de tonnes (contre 79 millions estimées en janvier) et celle de soja 90 millions de tonnes (contre 90,3 millions prévues il y a un mois). Cela représente une hausse de 10,4 % pour la récolte de soja par rapport à celle de l'an dernier.

« Il y a eu un manque de pluies et la chaleur touche surtout le sud du pays. Cela commence à se sentir et pourrait conduire à d'autres révisions à la baisse », a expliqué à l'AFP l'expert du consultant Spot, Rafael Ribeiro.

M. Ribeiro a considéré qu'en dépit des problèmes climatiques, la production de soja, qui vient du centre-ouest du Brésil, restera « record ».

Le président de la Conab Rubens Rodrigues dos Santos a minimisé les effets de la sécheresse : « Les expectatives favorables sont confirmées », selon lui.

L'Institut brésilien de géographie et statistiques (IBGE officiel) a prévu également mardi une récolte exceptionnelle en 2014 de 193,9 millions de tonnes, en hausse de 3 % sur la précédente qui avait déjà enregistré un record historique avec 188,2 millions de tonnes.