Ils entendaient ainsi protester contre l’interdiction du glyphosate auprès du rapporteur de la loi EGAlim (agriculture et alimentation).

Cette remise a eu lieu dans les allées du concours, qui a rassemblé plus de 18 000 personnes et quelque 230 élevages de 35 départements.

A.R