Ce rapport, réalisé dans un laps de temps très court (un mois, car commandé le 2 novembre), fait la synthèse des données existantes sur les usages du glyphosate, les alternatives possibles et les mesures d’accompagnement recommandées. Plusieurs filières sont analysées : les grandes cultures, la viticulture, l’arboriculture et l’agriculture en outremer. Le rapport fait aussi état des situations orphelines...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !