Lors de ses vœux à la presse le 23 janvier, le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, candidat aux municipales à Biarritz, a dressé un bilan de 2019 et listé ses priorités pour 2020 : « Je suis à ma tâche. Le ministère ne va pas à vau-l’eau », a-t-il insisté, visiblement agacé par certaines rumeurs.

 > Voir aussi : Élections municipales ; Didier Guillaume quittera le gouvernement s’il est élu (13/01/2020)

À la question de La France Agricole sur la possibilité d’un « geste du gouvernement envers les actuels retraités agricoles », une demande forte de la profession au moment où se discute la réforme des retraites, le ministre de l’Agriculture n’a rien promis. Il a rappelé que « la réforme des retraites est prévue pour les nouvelles générations » et a estimé que celle-ci est « totalement favorable » aux assurés agricoles.

 > Voir aussi : Projet de loi : Voici ce qui attend les agriculteurs avec la réforme des retraites (24/01/2020)

« Ce n’est pas dans le budget pour 2020 »

Didier Guillaume a convenu que pour plusieurs catégories de retraités en France, que sont les agriculteurs, les commerçants, les artisans, et surtout les femmes, « le compte n’y est pas du tout ». Mais « ce n’est pas dans le budget pour 2020 », a-t-il affirmé.

« J’ai ça en tête. Je ne l’oublie pas, a-t-il poursuivi. Je vois sur le terrain des femmes et des hommes avec des retraites de misère qui ne sont pas acceptables. Cela fera partie des négociations avec le Parlement et des budgets qui pourront être mis ici ou là. Pour l’année 2020, il n’y a pas d’engagement de la sorte. »

Autres annonces

Le ministre de l’Agriculture a par ailleurs indiqué qu’il annoncerait « la semaine prochaine des mesures sur le bien-être animal, pour le porc, pour les volailles ».

 > Voir aussi : Castration à vif des porcelets, broyage des poussins, poules en cage, étiquetage des produits transformés : pour le bien-être animal, Didier Guillaume promet des mesures « très fortes » (30/10/2019)

Enfin, après son intervention, Didier Guillaume a remis les prix Afja (Association française des journalistes agricoles) du journalisme agricole, édition de 2019.

Aurore Cœuru